Téléphoner au volant

 

 

En voiture, un automobiliste sur deux n’hésite pas à décrocher son téléphone quelle que soit la situation de conduite. La vigilance du conducteur et son temps de réaction vont diminuer, ce qui peut causer des accidents, parfois graves. En France, téléphoner en voiture n’est pas interdit par la loi. Celle-ci interdit seulement la conduite avec un téléphone tenu en main.

 

Le comportement d’un automobiliste au téléphone
Près de la moitié des conducteurs décroche son téléphone portable dans les deux secondes, et donne ainsi la priorité à cette tâche. Le comportement du conducteur va changer :

 

  • son temps de réaction va augmenter (entre 30 et 70 %) ;
  • il regardera moins souvent dans ses rétroviseurs et sur les côtés de la voiture ;
  • il aura tendance à ralentir très rapidement et à mordre la ligne ;
  • il oubliera de s’arrêter au passage piéton.

  • Sachez que le risque d’accident est multiplié par 4 lorsque vous téléphonez au volant de votre voiture.

    Conduire avec un téléphone tenu en main : un comportement puni par la loi
    Jusqu’en avril 2003, le code de la route français ne mentionnait pas précisément le téléphone portable mais tous les comportements susceptibles de détourner l’attention du conducteur.

    L'article R.412-6 du Code de la route prévoit que :
    « Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets transportés ou par l'apposition d'objets non transparents sur les vitres. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions ci-dessus est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe. »

    Le décret du 1er avril 2003 concernant l’usage du téléphone mobile vient compléter cet article :
    « L'usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation est interdit. »« Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe. »
    Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de deux points du permis de conduire.

    Ainsi, en conduisant avec un téléphone portable à la main, vous êtes passible :

    • d’une amende forfaitaire de 35 € (22 € si elle est minorée, c’est à dire payée dans les 3 jours). En cas de poursuites pénales, l’amende peut atteindre un montant maximal de 150 € ;
    • d’un retrait de 2 points de votre permis de conduire.

    • Cependant, la loi ne précise pas qu’il est interdit de téléphoner avec un kit mains-libres, celui-ci permettant de garder les deux mains sur le volant et son regard sur la route.

       

 

Annuaires et liens utiles - Conditions générales - Qui sommes nous ? - Contactez-nous Mon solde de points Administratif - Mon solde de points Juridique - Code de la route - Comment récupérer des points ? - Les stages de sensibilisation - Les types de stages - Stage permis à points volontaire - Stage obligatoire - Stage en alternative à la poursuite judiciaire - Stage en exécution d'une composition pénale - Peine complémentaire ou obligation imposée dans le cadre du sursis avec mise à l'épreuve Le droit à la contestation - Le coût de la contestation - Contester un retrait de points - Contester pour gagner du temps - Contester l'invalidation de son permis L'alcool au volant - Les sanctions - Drogues au volant - Le dépistage - Le contrôle technique - Téléphoner au volant - L'usage des kits mains-libres